Self Défense : se défendre en cas d’agression

Self-Defense-Episode-01

Self défense et arts martiaux devraient être synonymes et pourtant, ce n’est pas toujours le cas.

Certains en ont conscience, d’autres pas du tout mais avoir un bon niveau dans un art martial ou un sport de combat ne signifie pas toujours que l’on va bien s’en sortir dans la rue.

Bien sûr, je ne devrais pas dire ça puisque je donne des cours d’arts martiaux et sports de combat mais tant pis !

Il y a comme un problème…

Je ne vais pas rentrer dans le débat « quel art martial est le plus efficace ? », on sait tous que c’est le Wing Chun de toute façon après avoir vu les films Ip Man :-P.

Selon moi c’est surtout une question d’approche. Tous les arts martiaux sont potentiellement efficaces s’ils sont pratiqués pour l’être.

Le problème est là justement. Dans les arts martiaux, il y a pleins de paramètres à travailler. Déjà il y a le mot « art », ce qui peut signifier notamment que l’on va rechercher la beauté du geste.

Il est fréquent de travailler des enchaînements complexes très éloignés de la réalité pour améliorer sa dextérité par exemple.

Il en va de même pour les sports de combat, les techniques enseignées découlent du règlement en compétition. Elles sont forcément restreintes car la sécurité des combattants est impérative.

C’est cette réflexion qui m’a amené à développer un cours spécifique de self défense que j’ai appelé MAD (Méthode d’Auto Défense).

Le fait de créer un système me plait parce que ça me permet d’avoir une liberté totale dans mon approche. Pour le moment, je suis toujours en phase de recherche, c’est bien pour ça que le surnom de Coach Chercheur sur mon site Greggot.com est pertinent.

Le plus gros avantage est que je peux faire évoluer le système comme je veux, en fonction des résultats de mes recherches. Ce n’est pas figé !

Simplicité et cohérence

Mon objectif est de trouver une approche simple, accessible à tous sur le plan technique et volontairement assez pauvre techniquement. Pourquoi ?

Trop de techniques paralyse la réaction, on ne sait plus laquelle employer et le temps qu’on sache on est en train de faire dodo, mis KO par un coup.

Attention, quand je dis pauvre techniquement, ça veut pas dire non plus que j’ai trouvé la technique ultime qui marche contre tout ! Ce que je veux dire par là, c’est qu’il est à mon sens inutile d’avoir 5 ou même 10 techniques différentes pour contrer une même attaque.

Le répertoire des frappes est relativement restreint. L’accent est mis sur la puissance, la vitesse d’exécution et l’absence d’appel. En cas d’agression, le succès de votre première percussion va souvent déterminer la suite des événements.

Si votre agresseur vous voit venir, enclencher le coup, peu de chance que ça fonctionne.

Autre gros axe de travail, la LUTTE au sens large, debout ou au sol. C’est un réflexe naturel de lutter dans une confrontation. On le voit très souvent dans les bagarres de rue, les gens s’attrapent, ils ne finissent pas toujours au sol mais y’en a presque toujours un qui essaye d’agripper l’autre.

C’est donc un aspect et une distance de combat à ne surtout pas ignorer ou négliger que j’inclus dans mes cours de MAD.

Pour finir, en observant ce qui se fait en matière de self défense, je vois parfois une incohérence dans la mise en situation ou le contexte.

A moins d’être un petit peu psychopathe sur les bords, on ne se met pas facilement à massacrer un autre être humain. C’est pourtant ce que l’on peut retrouver dans pas mal de systèmes.

Exemple: quelqu’un s’approche de vous et vous paraît suspect, théoriquement vous n’allez pas lui crever un œil puis lui balancer un coup de pied dans les parties génitales et finir par le rouer de coups jusqu’à ce que mort s’en suive ! Après tout, il voulait peut être juste l’heure (le pauvre) ?

Malheureusement, c’est ce que de nombreux professeurs apprennent dans leurs cours.

Self défense : Technique du jour

Dans cette vidéo, vous allez voir la garde que j’utilise en self défense ainsi qu’une des frappes que l’on emploie souvent, le marteau. C’est inspiré de Kelly McCann (ou Jim Grover, il a deux noms), un américain dont l’approche est très intéressante.

L’avantage de cette frappe est qu’elle permet de faire mal sans se blesser la main. C’est un gros problème auquel on ne pense pas assez mais un poing contre un crâne, c’est malheureusement souvent le crâne qui gagne. Si l’on peut éviter de se casser la main pour mettre quelqu’un KO, c’est mieux !

Tchat : tu tchatches ou tu raques !

  • As-tu déjà fait face à une agression ?
  • Si oui, comment ça s’est passé ?
  • Partage tes idées sur la self défense

Tu pourras aimer aussi

18 réflexions sur “Self Défense : se défendre en cas d’agression”

    1. Et bien après un viol avec coups et blessures, l’homme étant lui-même un agent de sécurité, d’1m80 pour 80 kg bien tassés, moi, 1m57, 44 kg … traumatisée, je ne sors plus..
      Quel sport pour me défendre avec mes petites forces, en ayant plus confiance en moi…
      Je dois apprendre, s’ il vous plaît.
      J’ai vraiment besoin de vous ……merci.
      Kat

  1. En termes de défense en situation réelle, j’en ai connu 5, dont 3 non provoquées (les 2 autres j’ai pris les devants).
    Je suis d’accord que techniquement, une technique « pauvre » sera plus facile à sortir car la pression est réelle et en cas d’arme dégainée, si on a été assez stupide pour continuer, la pression est énorme. Même en cas d’agression à plusieurs. Impossible d’oublier l’effet tunnel.
    En revanche, je pense sincèrement que le plus important dans la self-defense, c’est la préparation mentale, l’identification préalable des agresseurs ou des situations de danger (et très souvent, les signes ne manquent pas!).
    En cas de surprise, l’échec sera quasiment immédiat: le temps de regagner ses esprits et tout va très vite, c’est le tourbillon, on est perdu et on a de grosses chances de prendre le 1er coup… et de perdre. Le plus important est donc d’apprendre à être « vigilant », le Zan Shin en Ninjutsu quoi…
    Voilà ce que m’ont inspiré mes « expériences » de combat de rue, et à vrai dire, depuis que je fais attention je n’ai pas souvent senti que j’aurais pu être pris de court. Cela permet d’aborder la défense en confiance et de guetter les opportunités de fuite avant que cela ne dégénère.
    Cheers!

  2. C’est marrant ce genre de coup de poing font parti des techniques de bases en Muay chaiya, très efficace car non conventionnel, on a pas l’habitude de voir des coup de poings marteau dans une boxe et du coup.

    Nous avons un mouvement défensif qui ressemble aussi beaucoup à ce qui est montré dans la vidéo que l’on va utiliser pour bloquer les direct on va venir percuter l’intérieur du bras de la même manière quasiment pour non seulement dévier le direct mais aussi explosé le bras qui attaque. On va systématiquement chercher à détruire et pas seulement bloquer mais détruire les armes de l’agresseur que ce soit ces poings, bras, jambe…. Quand on bloque l’agresseur aura mal et plus il tape fort plus il se fera mal.

  3. Une Chose qu’il est important aussi d’aborder c’est les stratégies, avec mon maîtres aux Philippines même pendant et après le dîner était toujours des moments pour apprendre quelque chose et ils nous aient arrivé d’abordé les stratégies en cas d’agression. Tout seul ou contre 2 voir 3 agresseurs si jamais on ne peut fuir quelle stratégie adopter. Quel position adopté quand nous avons un agresseur à droite et à gauche pour arrivé à garder un œil sur les 2 et donc avec mise en pratique parfois dans la cuisine. Bref enseignement vraiment très riche et efficace.

    J’en reviens sur le point de la pauvreté technique sont une des première choses qu’il m’a dite, « je vais te montrer plusieurs techniques mais tu devras trouver celle qui te correspond et les travailler jusqu’à ce qu’elles fassent partie de toi. » Car il m’expliquait qu’en combat les grand maître d’Arnis utilisaient qu’un petit panel technique, très simple et direct parfois seulement une ou deux technique pour gagner un duel.

  4. Mathieu Dalmasso

    Pour la question as tu déja fait face à une agression ? : je vous partage mes deux seules expériences qui ont eut lieu à mes 16 et 20ans. A cette écopque là j'avais pratiqué le taekwendo 3 ans et le kung fu viet vo dao 2 ans, les arts martiaux etaient pour moi un moyen de me défouler, et un sport qui me rappelais les films d'action de bruce lee, JCVD, jacki chan …. (depuis mon intéret pour les arts martiaux a évolué mais ce n'est pas la question). Agression No1: bagarre de rue à la sortie du lycée, on se fait accoster par un groupe qui voulait nous raquéter ça dégénère, le ton monte, un des garçon me saisi de la main gauche et me frappe de la main droite avec des direct (j'ai du m'en prendre quelque un). Ma réaction à ce moment là, j'etait tétanisé (par la peur ? peut etre) incapable de réagir, je voyais la scene au ralentit et tout me semblais tellement surréaliste que j'ai perdu mes moyens et je n'ai pas su comment bouger, comment agir, comment réagir ! Pourtant énergique au entrainement, cela m'a appris que dans la vraie vie tout est différent, et meme si vous etes entrainé on ne peut jamais savoir comment on va réagir en temps réel ! Habitué à encaisser les coup et d'une nature plutot solide, je n'ai pas eut de séquelle et des badau nous ont séparé (ou plutot m'ont extirpé lol).Agression No 2: Nous sommes deux, nous marchons dans un quartier peu fréquenter, pas le pire mais pas le meilleur. C'etait en pleine journée je parle à un amis et je ragarde derrere moi et repère un homme etrange, qui nous fixe. "Je le connais peu etre ? ou alors c'est un amis de mon grand frere ? car l'écart d'age est assez grand". Nous continuons à marcher, j'ai l'intuition de regarder derriere encore une fois, il me fixe clairement et accélère pour me rattraper. J'ai pensé "non là il me connait ce type et je ne me souvient pas de lui". Le temps de nous rattraper, il entourre mon coup avec son bras droit en saisie d'étranglement et sort un couteau de sa poche avec la main gauche. Ma réaction : avant que la saisie m'étrangle entierement ou que son couteau soit prés de mon visage je me suis dégagé rapidement en lui fesant une clé de bras (son bras qui me saisissait) et j'ai mis un coup de pied direct dans son cul. J'avoue que je n'ai absolument pas réfléchis, ma réaction etait instinctive, non controlée et m'a surprie. Nous nous sommes arrété mon amis et moi figé et dubitatif, l'homme (qui ne devait pas s'attendre à cette réaciton) à continué à avancer rapidement et nous avons fais demi tour ! Ces deux situation auraient pu fini plus mal, globalement c'est pas les pire, c'est pas non plus les meilleures. Conclusion on ne sais vraiment jamais comment on va réagir dans la vraie vie, et je crois depuis à l'importance de travailler ses réflex et sa spontanéité à l'entrainement.

  5. A la question concernant l'agression je voudrais dire que nous les femmes sommes plus souvent sujettes à l'agression verbale et au regard pas très net de quelques hommes et nous ne savons pas toujours si le danger physique va arriver ou s'il n'est qu'un jeu pour le potentiellement "agresseur".
    Aussi nous manquons vraiment de connaissance de nous-même, particulièrement comment utiliser notre force physique, en avons-nous le droit etc. Des tas de questionnement auxquels l'absence de réponse ne nous aide pas. Alors je me dis qu'un vrai cours de self peut vraiment aider pour savoir à quel moment le danger est réel ou peut-être ne l'est-il pas.

  6. A la question de l’agression oui, c’était dans un match de hand ball, j’étais gardien, un mec prenait plaisir à viser mon visage (pas bon joueur le gars) fin du match je lui dis ma manière de penser, il s’énerve, me pousse, m’attrape par le tshirt, je tord instinctivement le poignet qui me saisie, il me met un gauche que je prend en plein visage… pas ko mais il m’a fait mal, ont s’écarte il revient à la charge, je passe un droite gauche en pleine face, je saisie son cou/clé et position de la tortue, nous finissons au sol, je le serre tellement qu’il devient bleu et vomi quand je le relâche, conclusion : j’ai mal réagi, je n’ai pas maitrisé ma réponse à l’attaque, si personnes ne nous avait séparés j’aurais pu le tuer….
    le self défense apprend a maitriser sa colère et permet de mesurer ses gestes et répondre de manière proportionnel à l’attaque, 10 gestes simples bien maitrisé sont plus efficace que 50-100 techniques mal apprissent car trop nombreuses, c’est mon opinion, mieux vaux des fondements simples et solides que xxx techniques non maitrisés, pour moi koroho, krav maga, self defense et consort sont un aboutissement. Réduire le geste a sa plus simple et plus efficace expression. c’est mon opinion.

  7. Bonjour,

    Je souhaiterais vous proposer un outil de communication en direct que je propose via mon réseau.
    Vous pourrez facilement créer une salle pour permettre des conversations instantannées ( textuel / Audio / Vidéo ).

    Elle pourrait se nommer #MAD et être accessible depuis plusieurs plateformes, facebook par exemple. Celà permettrait d’accroitre votre impact au niveau information/communication.

    De plus je suis un ancien éléve du club, alors si nous pouvons collaborer, ce serait un plaisir pour moi.

  8. Je suis d’accord avec un point : certains pratiquants d’arts martiaux pensent que parce qu’ils sont excellents en technique et de surcroît ceinture noire, ils pourront faire face à la plupart des situations dans la rue. Ce qu’ils oublient, et tu le dis très bien, c’est que certaines techniques sont impossibles à réaliser en situation critique, et c’est pour cela que je pense qu’un véritable combattant doit savoir épurer sa technique pour la rendre efficace; non pas qu’il doit oublier les techniques d’arts, mais doit être conscient des techniques martiales, c’est à dire guerrières…

  9. Louis Calixte Daniel

    j adore vos vidéos elles sont très enrichissante suis pratiquant de taekwondo mais je les regarde pour un entrainement a domicile chaque matin une fois encore merci

  10. Il faut te faire aider Kat. Par un psy pour t’accompagner dans ce traumatisme et fais du krav maga. Trouve une bonne école ( un club appartenant à la FEKM de Richard douieb).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *